Pages

mardi 20 juin 2017

LA FÉDÉRATION DES CÉGEPS TIENT UNE PREMIÈRE GRANDE RENCONTRE SUR LA RÉUSSITE DES ÉTUDIANTS AUTOCHTONES AU COLLÉGIAL
Montréal, le 6 juin 2017 — La Commission des affaires étudiantes de la Fédération des cégeps tient aujourd’hui, à Wendake, une première journée d’échanges sur la réussite des étudiants autochtones au collégial qui réunit plus d’une centaine de participantes et de participants issus des cégeps et de différents ministères concernés par la question, de même que des représentants d’organismes autochtones. Cette initiative s’inscrit dans la foulée des travaux du Comité sur la réussite des étudiants autochtones au collégial (CRÉAC) mis sur pied il y a près d’un an par les cégeps eux-mêmes afin de mieux agir de façon concertée pour améliorer l’accès des Autochtones aux études collégiales et favoriser leur réussite éducative.
Actuellement, plus de la moitié des 48 cégeps sont en mesure d’affirmer qu’ils accueillent des étudiants autochtones — ces derniers ayant fait le choix de s’identifier comme tels — et, par conséquent, de leur offrir des services particuliers. Cette rencontre se veut le coup d’envoi d’une action désormais plus collective des 48 cégeps en cette matière, de manière à partager les meilleures pratiques tout en favorisant, chez l’ensemble des acteurs du réseau collégial, l’acquisition d’une meilleure compréhension des besoins et de la réalité des étudiants autochtones. Sensibiliser tous les acteurs concernés à l’importance d’établir un dialogue avec les onze nations autochtones du Québec en matière d’enseignement supérieur constitue également l’un des objectifs de cette rencontre.
Au cours de cette journée, un enseignant de l’Institution Kiuna, seul établissement postsecondaire pour les Autochtones au Québec et partenaire du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue et du Collège Dawson, viendra brosser un portrait du contexte ayant modelé l’histoire des communautés autochtones au Québec, notamment celle des Premières Nations et des Inuits, en expliquant comment ce contexte historique influence encore aujourd’hui les Autochtones au Québec. Un autre enseignant du même établissement évoquera pour sa part les enjeux qui font toujours en sorte de limiter la participation des Autochtones aux études collégiales et universitaires. Des cégeps feront par ailleurs état du modèle qu’ils ont développé pour mieux accueillir chez eux de jeunes étudiants membres des Premières Nations ou des étudiants inuits. Et, en clôture, de jeunes Autochtones témoigneront de leur parcours au cégep, qui les a conduits à fréquenter l’université ou à intégrer le marché du travail.
Les participants seront par ailleurs invités à discuter du développement de partenariats régionaux dans la perspective de réussite des étudiants autochtones, des défis des transitions interordres pour ces étudiants et des pratiques de sensibilisation de la communauté des cégeps quant aux réalités autochtones.
Le fruit de ces discussions servira de base à la formulation de recommandations et à l’identification de pistes de solutions, et enrichira les travaux du CRÉAC, dans la perspective de faire en sorte que les cégeps soient toujours mieux outillés pour offrir aux Autochtones de la formation et des services auxquels ils sont en droit de s’attendre, et qui tiennent davantage compte de leur réalité.

Étudiants en situation de handicap et inclusion dans les collèges du Québec


Le Centre de documentation collégiale (CDC) présente

le nouveau numéro du Bulletin de la documentation collégiale :


 par Odette Raymond et Alice Havel.
 
Dans les établissements postsecondaires du Québec, le nombre d’étudiants en situation de handicap continue de croître et les défis auxquels ils ont à faire face sont parfois très complexes. Les acteurs du collégial doivent par conséquent vivre avec un changement de paradigme auquel ils n’ont pas tous été préparés : nous nous dirigeons graduellement vers une conception plus universelle qui nous amène à tenir compte de la diversité de la population étudiante d’aujourd’hui.

Ce bulletin s’adresse particulièrement à vous, enseignants, qui, jour après jour, mettez en place des stratégies, des modes d’évaluation et des moyens divers pour assurer la réussite du plus grand nombre d’étudiants de vos groupes, et ce, quelles que soient leurs différences


jeudi 8 juin 2017

Le dialogue pédagogique


Le dialogue pédagogique :
un espace privilégié

pour faciliter la rencontre à soi
 
À partir de quelques cas de figure inspirés par ses travaux de recherche et ses 25 années d'accompagnements d'étudiants universitaires, Ruth Philion nous permettra de savoir comment accompagner les étudiants à utiliser ou à développer les processus cognitifs les plus aptes à favoriser leur réussite.
2 documents
Ruth Philion, Ph.D. éducation,
Professeure-chercheure en adaptation scolaire 
au département des Sciences de l'éducation 
à l'Université du Québec en Outaouais
*Conférence lors du XIIe Congrès de l'ACOC en Outaouais






mercredi 7 octobre 2015

La parole à d'autres sur le blogue des clientèles en situation de handicap de l'ACOC


Bonjour à tous les lecteurs,

Voilà plusieurs mois que je n’ai publié un message sur ce blogue. Après un congé de maternité et la publication d’un livre, je suis appelée et à prioriser mes activités et concentrer mes énergies sur mes nouveaux projets. Ainsi, je n’aurai plus suffisamment de temps pour me consacrer aux messages écrits sur ce blogue.

Toutefois, ceux qui aiment apprendre sur l’intervention en orientation auprès d’étudiants en situation de handicap pourront lire les chroniques que je publierai quelques fois par année sur le site Monemploi.com. De plus, je vous suggère de consulter mon livre Les personnes autistes et le choix professionnel : Les défis de l’intervention en orientation, paru chez Septembre éditeur. Le livre est disponible par bon de commande sur le site de Septembre Éditeur ainsi que dans les grandes librairies (Renaud-Bray, Archambault, etc.).

Aussi, je ferai plusieurs présentations au courant du printemps dans différents congrès à Québec et à Montréal (Colloque sur l’approche orientante de l’AQISEP, congrès de l’Association canadienne et l’Association américaine de counseling, congrès de l’AQETA).  Je serai très heureuse de vous y rencontrer et échanger avec vous. Surveillez également l’offre de formation de l’OCCOQ en hiver 2016, je travaille présentement sur un projet de formation d’une journée sur l’intervention auprès de jeunes autistes.

Enfin, je vous encourage à consulter ce blogue de temps en temps. Si je n’ai plus de temps à y consacrer, sûrement qu’un autre conseiller et ou conseillère prendra la relève. L’ACOC continuera à répondre aux messages que vous laisserez en commentaire. J’en profite d’ailleurs pour lancer l’appel à tous. Si l’un d’entre vous est intéressé à reprendre ce blogue, veuillez vous adresser à Bruno Tremblay c.o. de l’ACOC.

Merci à vous d’avoir été fidèles au rendez-vous et au plaisir d’échanger avec vous de nouveau !

Émilie Robert, c.o.

vendredi 1 mai 2015

Les personnes autistes et le choix professionnel : Les défis de l'intervention en orientation

Voilà plusieurs mois que je n'ai pas publié de message sur ce blogue. Je suis de retour aujourd'hui et votre attente en aura valu la peine. En effet, durant les derniers mois, j'ai écrit un livre qui traite du sujet principal de ce blogue, c'est-à-dire l'intervention en orientation auprès de personnes autistes. Le livre, intitulé Les personnes autistes et le choix professionnel : Les défis de l'intervention en orientation paraîtra chez Septembre éditeur dès le 27 mai prochain.

Le livre part du constat que la  majorité des professionnels de l’orientation sentent que leurs méthodes d’intervention habituelles ne donnent pas les résultats escomptés avec les clients avec un trouble du spectre de l'autisme (TSA). Froids et passionnées, indifférents et engagés, les jeunes autistes sont clairement différents des autres étudiants. Ils contrastent et ressortent dans un groupe. Or, les jeunes ayant un TSA ont ni plus ni moins de capacités que les autres. Ils ont simplement un profil d’habiletés inhabituel. Ce profil est souvent difficile à identifier pour les conseillers d'orientation.

Le livre a pour but d'aider les professionnels de l'orientation à mieux intervenir auprès de jeunes autistes de 16 à 25 ans. À partir de notions théoriques puisées dans les connaissances en psychologie, en neurologie et en génétique, je présente ce qu’est le TSA et vous en explique les manifestations dans la pensée et le comportement des personnes autistes. Ces informations permettent de comprendre quels sont les impacts de ces particularités sur une démarche d’orientation scolaire et professionnelle. Cela vous amène à découvrir comment adapter les services d’orientation en conséquence. Je propose ensuite plusieurs activités d’exploration professionnelle, des méthodes de communication et d’intervention ainsi que des activités de réflexion pour les clients autistes. Des histoires de cas illustrent différentes interventions suggérées. Enfin, des ressources pour les conseillers d’orientation vous sont présentées ainsi que des perspectives d’avenir possibles pour ces jeunes à la fois complexes et fascinants.
Autant certaines stratégies d'intervention contenues dans le livre ont été présentées dans ce blogue, vous verrez que la quantité et la profondeur des informations, pistes de réflexions et d'intervention vont bien au delà de ce qu'un blogue peut permettre. Je vous invite donc à vous procurer le livre et de profiter des mois plus tranquilles de l'été pour en faire la lecture. Bien sûr, je serai très heureuse que vous commentiez sur ce blogue votre lecture, me posiez des questions et partagiez vos réflexions.
De plus, je ferai une brève présentation du livre et de son contenu lors du 11e congrès de l'ACOC qui aura lieu du 27 au 29 mai 2015, à l'UQAM, à Montréal. J'espère vous y voir en grand nombre !
 
Bonne lecture et à bientôt !
Émilie Robert, c.o.

samedi 3 mai 2014

2e édition du Lunatic, projet pour étudiants ayant un trouble du spectre de l'autisme

Voilà quelque temps que je vous parle de l'initiative que mon équipe et moi avons mise sur pied pour les étudiants autistes du Collège Montmorency. En décembre dernier, je vous avais parlé du magazine Lunatic, écrit, mis en page et édité par environ 8 étudiants autistes fréquentant notre collège.

Le vif succès qu'ils ont eu les a encouragés à redoubler d'efforts pour une deuxième édition haute en couleur. Le magazine a presque doublé de volume et contient plusieurs illustrations originales d'un membre de l'équipe ainsi que d'une collaboratrice.

Je vous invite fortement à le lire en consultant le lien suivant :
http://www.cmontmorency.qc.ca/images/stories/fichiers_actualite_evenements/magazine_lunatic_volume_1_no2.pdf

Non seulement les textes sont intéressants et agréables à lire, mais ils vous démontrent à quel point tous les jeunes, et en particulier les autistes, ont un talent immense et qu'il se dévoile lorsqu'on les aide à avoir les conditions optimales.

Bonne lecture et à bientôt !
Émilie Robert, c.o.



vendredi 11 avril 2014

Pour en savoir plus sur des activités orientantes avec les TSA

Il y a quelque temps, je vous avais parlé de l'activité orientante, le magazine Lunatic, que j'effectue avec un groupe d'étudiants ayant un trouble du spectre de l'autisme. 
 
Suite à un vif succès de la première édition, l'équipe du magazine travaille d'arraché pied pour finaliser la parution de la 2e édition que nous attendons pour la dernière semaine d'avril. Le magazine sera disponible en pdf sur ce blogue dès le début du mois de mai. 
 
En attendant, si vous voulez en savoir plus sur cette stratégie d'intervention et ses retombées, voici deux liens. Le premier vous amène à un reportage réalisé par Radio-Canada dans le cadre de l'émission de télévision Alors on jase. On présente les troubles du spectre de l'autisme et ce qu'on peut faire pour mettre en valeur le potentiel des jeunes TSA. L'exemple utilisé est celui du magazine Lunatic. J'y suis interviewée par l'animatrice Louise Deschâtelets. 

Ensuite, voici un lien vers un article que j'ai rédigé et qui présente le magazine Lunatic. Cela a paru dans le tout dernier bulletin de l'AQICESH (Association québécoise interuniversitaire des conseillers aux étudiants en situation de handicap).

Bonne lecture, bon visionnement et bon printemps à tous !
Émilie Robert, c.o.